Chou farci à l’agneau

Cette recette est inspirée d’une recette grecque traditionnelle goûtée dans un très bon restaurant de Délos  qu’on accompagne d’une sauce au citron onctueuse et aérienne appelée avgolemono.

J’ai modifié quelque peu l’assaisonnement qui était minimal avec des épices et du persil, ce que j’imagine se permettent également les cuisinières grecques. ..

N’ayez pas peur du pliage des feuilles de chou, ça n’est pas si compliqué. .. ! Continuer la lecture de « Chou farci à l’agneau »

Soupe de fanes de radis

Les choses les plus simples sont parfois les meilleures, et quand, en plus, elles permettent de valoriser vos déchets, il n’y a pas à hésiter plus longtemps.

Utilisez les fanes de vos radis juste après la cueillette ou au retour du marché, elles sont plus belles, plus savoureuses et vous aurez moins de tri à faire.

Vous pouvez décliner cette soupe avec d’autres fanes (fanes de navets par exemple, miam…) ou un mélange d’herbes variées (oseille, blettes, épinards, roquette, persil …) et remplacer les pommes de terre par des lentilles (2 petits verres) pour un apport en protéines végétales. Continuer la lecture de « Soupe de fanes de radis »

Falafels « tarbais » aux haricots cuits au four

Cette recette s’inspire de la recette de falafel de Marie Laforêt dans son livre Healthy vegan, dont je vous ai déjà chanté les louanges. Ici, je vous propose une version venue tout droit du Sud Ouest qui n’a rien à envier à la version classique.

Les pois chiches sont remplacés par des haricots blancs (gros tarbais ici, mais d’autres variétés conviendront parfaitement). Il faudra bien sûr, comme pour les pois chiches, penser à les faire tremper 24h avant d’entamer la préparation de cette recette.

L’autre avantage de cette recette, c’est qu’il n’y a pas besoin de réaliser une friture et que ces falafels se contenteront de cuire gentiment au four une vingtaine de minutes. Continuer la lecture de « Falafels « tarbais » aux haricots cuits au four »

Céleri et navets farcis à la ricotta

Pour changer des soupes et des purées, découvrez le céleri et les navets farcis. Ici, ils sont remplis d’une garniture fondante à la ricotta pour des bouchées onctueuses et savoureuses.

Choisissez pour ce plat des légumes frais et bien fermes et gardez vos navets un peu mous et fatigués pour, justement, des soupes ou des ragoûts.

Si vous ne trouvez pas de boule d’or, vous pouvez vous régaler quand même mais cherchez un peu, ils sont vraiment délicieux ces jolis navets dorés… Continuer la lecture de « Céleri et navets farcis à la ricotta »

salade fraicheur d’hiver

Voilà une petite salade rapide à faire qui comblera vos envies de fraicheur, de croquant voire de juteux, si si, des sensations qu’on assimile plus volontiers au printemps…

Parfaite pour un brunch léger, accompagnée d’un œuf à la coque ou de tartines de houmous pour un dimanche végan, elle vous apportera plein de bonnes choses en plus de vous régaler…

Que demander de plus ? Continuer la lecture de « salade fraicheur d’hiver »

Fajitas de thon aux poivrons

On connaît bien les fajitas de poulet mexicaines qui se sont invitées dans beaucoup de foyers à grand renforts de kits tout prêts un peu douteux niveau additifs, sel, sucre et graisses ajoutées.

Néanmoins, si ces ersatz sont parfois proches de l’indigeste, la version maison est quant à elle savoureuse et déclinable à l’infini.

J’ai choisi de confectionner ces fajitas avec du poisson, pour changer, et le thon s’est bien prêté au jeu, flanqué d’oignons, de poivrons et d’épices. Continuer la lecture de « Fajitas de thon aux poivrons »

Curry de poisson à la thaï

Ce curry de poisson est crémeux à souhait avec sa sauce au lait de coco et au curry et épices thaï. Accompagné de riz et de quelques légumes sautés, il fera un repas parfait et savoureux.

Appréciez ce plat lentement, pour savourer le mariage des saveurs… Continuer la lecture de « Curry de poisson à la thaï »

Gnocchis forestiers à la trévise

La trévise est une salade de la famille des chicorées (comme sa cousine l’endive). On la trouve dans la cuisine italienne, crue ou cuite, voire grillée. Un peu amère, elle gagne à être accompagnée par des ingrédients forts en goût mais aussi par de la douceur. Ici, ce sont les gnocchis qui apportent la douceur, avec la scamorza, pendant que champignons et poitrine rivalisent avec la trévise. Continuer la lecture de « Gnocchis forestiers à la trévise »

Flammekueche aux ravioles

Voilà une manière vraiment plaisante de manger des poireaux ! Aurais-je besoin de chanter les louanges de la flammekueche ici ? La finesse de la pâte, l’onctuosité de la crème… Je l’ai végétalisée pour la rendre plus raisonnable mais aussi plus goûteuse et intéressante. Parce que raisonnable n’est PAS (loin de là) synonyme d’ennuyeux !

Cette recette a déjà été faite et refaite chez moi et elle est délicieuse dans le plus simple appareil, sans falbalas de ravioles et autres lardons ou tofu fumés. Continuer la lecture de « Flammekueche aux ravioles »

Gratin de ravioles et chou-fleur

Bon, vous l’avez déjà compris, les ravioles de Romans et moi, c’est une affaire qui marche;-) ! Et quand j’en achète (rarement, pour travailler mon self control…!), c’est rarement un seul paquet… Voilà donc une seconde recette raviolesque, avec des légumes tout de même, parce qu’on ne se refait pas. C’est un beau gratin que vous aurez du mal à ne pas engloutir direct donc je vous conseille de prévoir une petite salade à servir avant, histoire que les estomacs soient déjà un peu remplis. Continuer la lecture de « Gratin de ravioles et chou-fleur »