Poulet au verjus et chou kale

poulet au verjus

Vous l’aurez sans doute remarqué, on trouve peu de recette avec de la viande sur ce blog. En effet, il me semble intéressant de mettre en avant d’autres façons de manger des protéines et donc de vous présenter des plats végétariens ou véganes car globalement, nous avons tous besoin de manger moins de viande, pour notre santé comme pour celle de notre planète.

Cela dit, je ne m’interdis pas de vous proposer de temps en temps une recette qui m’a particulièrement plu, comme cette recette de poulet au verjus, qui vous permettra d’utiliser le raisin pas mûr ou d’une vigne qui ne donne pas un raisin assez sucré pour être mangé tel quel. Sachez que ce qu’on nomme le verjus est le jus de ces raisins et qu’il s’agit d’une préparation médiévale très saisonnière même si j’ai trouvé sur internet des recettes pour conserver le verjus avec du sel, ce qui, à première vue, ne me semble pas très orthodoxe… affaire à suivre…

Ce raisin ne se trouvera ni en magasin ni sur le marché mais sur les tonnelles de vos amis ou la vôtre, voire sur des raisins sauvages, si vous en avez repérés au cours de vos balades.

Le verjus donne à ce plat des saveurs acidulées qui restent très douces et se marient à merveille avec le poulet. On s’y met ?

Ingrédients pour 4 personnes

  • 1 beau poulet bio ou fermier (ici 1 kg 600)
  • le jus de 3 belles grappes de raisin vert ou peu sucré
  • 2 oignons
  • 8 gousses d’ail
  • 6 ou 7 branches de chou kale
  • 1 tomate
  • quelques cuillères de sucre
  • 1 cuil à soupe d’huile d’olive
  • 3 branches de thym frais
  • sel, poivre

Préparation

La veille, découpez votre poulet en morceaux avec un couteau très bien aiguisé. Conservez la carcasse pour préparer un bon bouillon, au frigo si vous êtes sûrs de l’utiliser très vite, sinon, congelez-la.

Avec une centrifugeuse, transformez vos grappes bien rincées en jus de raisin et utilisez-le pour faire mariner vos morceaux de poulet pendant 24h au frigo, dans un plat avec couvercle ou filmé. Le jus doit recouvrir tous les morceaux. Si vous n’en avez pas assez, cueillez de nouvelles grappes si vous les avez sous la main, sinon, allongez avec de l’eau.

Si vous n’avez pas de centrifugeuse, vous pouvez mixer les grappes au blender puis filtrer le jus au chinois d’abord, puis avec une étamine fine.

Le lendemain, épluchez et émincez les oignons et rincez les gousses d’il non épluchées. Lavez les feuilles de kale et séparez les feuilles des tiges. Réservez les feuilles et coupez les tiges en petits tronçons d’un centimètre.

Égouttez le poulet (en prenant soin de conserver le jus, bien sûr!!) et placez les morceaux sur une plaque de four. Saupoudrez les morceaux de sucre et enfournez sur la position gril après avoir couvert les morceaux d’une feuille de papier sulfurisé. Laissez griller un quinzaine de minutes en surveillant de temps en temps.

Dans une grande casserole, faites chauffer l’huile d’olive et faites y revenir oignon, tiges de kale et ail jusqu’à ce que les oignons soient bien dorés.

Ajoutez aux oignons le poulet grillé, le jus de raisin, les feuilles de kale grossièrement hachées, la tomate coupée en petits morceaux et complétez éventuellement avec un peu d’eau pour que tout soit couvert. Salez avec 2 cuillère à café de gros sel et laissez mijoter au moins 40 minutes sans couvercle.

Servez avec du riz ou de l’orge mondé par exemple (il faudra le mettre à tremper la veille, en même temps que vous faîtes leur affaire au poulet et au raisin…).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *