Truffes azuki-kinako… Kézako ??

truffes azuki kinako

Voilà une recette qui surprendra beaucoup vos cobayes…euh…convives. Elle s’inspire de la gastronomie japonaise en mettant à l’honneur deux ingrédients nippons cultes : l’azuki, un petit haricot rouge, utilisé pour préparer l’anko, une pâte sucrée qu’ils fourrent partout, et notamment dans les dorayaki, pâtisserie star du très beau film « Les délices de Tokyo » et le kinako, ou farine de soja toastée qui se consomme quant à elle sucrée ou salée dans de nombreuses préparations.

Si vous trouverez les azuki dans la plupart des enseignes biologiques, il sera peut-être un plus ardu de dénicher le kinako. Néanmoins, certains magasins biologiques en vendent, en faisant l’impasse sur le nom japonais, sans que ça veuille dire qu’il s’agit de produits différents.

Donc, des truffes aux haricots rouges et au soja… je vous voir froncer les sourcils et, si, avouez-le, douter un peu. Que nenni ! N’ayez pas peur et soyez aventureux ! Vous constaterez à la dégustation que ces truffes sont onctueuses, fondantes et délicieuses et que si vous ne vendez pas la mèche trop tôt, personne ne devinera ce qu’il peut bien y avoir dans ces petites tueries…

Argument intéressant également, ces gourmandises se révèlent peu sucrées, protéinées, beaucoup moins grasses et donc bien plus digestes que leur version tradi. Elles sont véganes, sans gluten, sans œufs et sans produits laitiers donc accessibles à presque tous les intolérants (désolée pour les allergiques aux noix…) Alors, elles sont pas parfaites ces p’tites truffettes ?

Ingrédients pour une quarantaine de truffes

  • 300 g de haricots azuki cuits et égouttés
  • 5 belles cuil à soupe de kinako + un peu pour enrober
  • 3 cuil à soupe d’huile de coco
  • 3 cuil à soupe de miel
  • 3 cuil à soupe de purée de noix de cajou
  • 1/2 cuil à café de poudre de vanille
  • 1 pincée de sel

Préparation

Faites fondre doucement l’huile de coco.

Mettez tous les ingrédients dans le bol de votre mixeur et mixez jusqu’à ce que le mélange soit homogène.

Laissez reposer 1 heure ou deux au frigo.

Préparez une assiette avec un peu de poudre de kinako. Formez des boules avec les doigts et enrobez-les de poudre de kinako jusqu’à épuisement de la pâte.

Conservez-les au frais pendant une semaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *