Soupe au pistou

soupe-pistou

La soupe au pistou, c’est le point culminant de l’été ! Une soupe gorgée de soleil, croquante, fondante et goûteuse, rafraîchissante et hydratante, délicieuse, un vrai bonheur !

Cette soupe est simple mais ne s’improvise pas. Il faut l’anticiper, afin de faire tremper légumineuses et céréales assez longtemps.

Et attention, de nombreuses recettes circulent qui n’ont pas grand chose à voir avec la soupe traditionnelle. L’erreur courante est de confondre pistou et pesto : le pesto est génois et contient du basilic, de l’huile d’olive, du parmesan, de l’ail et des pignons ; le pistou quant à lui ne contient que du basilic, de l’huile d’olive et de l’ail. On ajoute le pistou dans l’assiette pour ne surtout pas le chauffer et profiter pleinement de ses arômes.

La soupe au pistou contient des haricots, secs et frais et beaucoup de légumes ainsi que des pommes de terre, des céréales ou des pâtes. J’ai choisi l’orge mondé pour sa saveur et son indice glycémique très bas (25) qui rend ce plat encore plus doux…

Cette recette prévoit des quantités assez larges car cette soupe est longue à préparer, alors autant en profiter longtemps. Elle vous fera sans doute plusieurs repas.

Essayez donc cette recette avant de créer votre variante personnelle avec les légumes de votre jardin ou du marché.

Ingrédients pour 4 personnes qui en redemandent

  • 200 g de haricots verts
  • 1 belle courgette
  • 2 carottes
  • 2 oignons
  • 1 petit fenouil
  • 1 pot de yaourt de légumineuses variées (pois chiches, lentilles, haricots rouges et blancs etc)
  • 4 pots de yaourt d’orge mondé
  • 1 gros pot de tomates pelées ou concassées
  • 4 tomates crues bien mûres
  • quelques feuilles de sauge
  • sel
  • 2 cuil. à soupe d’huile d’olive
  • pistou et parmesan à volonté selon les goûts

Préparation

L’avant-veille, faites tremper séparément vos légumineuses et l’orge mondé dans de l’eau claire. Les grains vont gonfler et donc prévoyez un récipient assez grand.

Le matin du jour J, placez les légumineuses et la sauge dans une grande casserole d’eau froide (2 litres d’eau). Portez à ébullition puis couvrez et baissez le feu pour faire mijoter à petits bouillon. La cuisson peut durer une heure ou deux, vous saurez que les haricots sont cuits quand ils seront tendres. Égouttez et réservez.

Le soir, épluchez et émincez les oignons. Dans une marmite, faites revenir les oignons dans l’huile d’olive jusqu’à ce qu’ils soient dorés.

Lavez et découpez finement courgette, carottes et fenouil et ajoutez-les aux oignons. Laissez revenir pendant 10 minutes.

Ajoutez les légumineuses, l’orge égoutté et de l’eau à niveau des légumes. Ajoutez les tomates pelées à la soupe. Laissez mijoter doucement à couvert pendant 10 minutes.

Pendant ce temps, équeutez, rincez et coupez les haricots verts en morceau de 3-4 cm. Ajoutez-les à la soupe et laissez encore mijoter 10 minutes.

Rincez et découpez finement les tomates crues.

Servir chaud, tiède ou froid. Proposez à vos convives pistou, parmesan et tomates crues à volonté pour assaisonner et décorer leur assiette.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *